Archanges Dechus

Archanges Dechus recrute / Guilde FR sur Valdes
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Image hébergée par servimg.com
 La prophétie des Anges
 Les seigneurs de requiem
 Wiki
 Site officiel Requiem
 Le site des AD
Derniers sujets
» Wasburn
Ven 15 Avr - 2:46 par DrAg0r

» Sethuriel
Sam 25 Sep - 15:55 par DrAg0r

» DiiDiiZ
Lun 23 Aoû - 17:44 par DrAg0r

» Greldinard
Mer 23 Juin - 16:45 par DrAg0r

» Kamon
Sam 10 Avr - 13:13 par DrAg0r

» Soulmwapas nouvelle dans se monde
Mer 24 Mar - 12:29 par Pozekafey

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

 

 Dragor DRALANOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Dragor DRALANOR   Jeu 3 Déc - 16:25


Dragor DRALANOR est né à Trasse deux ans après son frère Asathor, ou il reçu une éducation fière et guerrière.

Le village étais sans arrêt attaqué par les aberrations mutantes sorties de l'œil de nach et du bois d'hammerine.

Dragor étais jaloux de voir son frère combattre au coté de son père et des gardes lors des attaques alors que lui étais obligé de resté confiné chez lui avec sa mère.

Lorsque Asathor est devenu Temperion Dragor s'est promis de suivre ses traces et de faire mieux que lui.

Deux ans après son frère il a pu rentrer dans l'organisation Ioxenic et devenir un Temperion, évidemment entre temps son frère avais gagné en puissance et Dragor ne pouvais pas le suivre en mission.

Un jour on lui appris que son frère étais tombé au combat à la tour noire tué par les abominations mort-vivantes qui rôdent autour de cette tour maléfique.

Lorsqu'il arriva sur les lieux du drame il fut attaqué par une horde de goules torturées et de conjurateurs shamba après les avoir exterminés il vit... son frère qui marchais vers lui en titubant, ses côtes étaient à l'air libre et il lui manquais un bras.

La magie nécromantique de Neubellon avais transformé son frère en pitoyable mort-vivant.

Dragor trancha la tête de ce monstre qui n'étais plus son frère et ramena le corps à Trasse ou il fut dignement enterré.

Ensuite il repartis suivre sa propre voie débarrassé de la jalousie qu'il entretenais envers son frère.

Dragor ne va pratiquement jamais voir ses parents, il est devenu très vite indépendant d'eux sentimentalement.

Il est sans cesse en train de voyager et dors fréquemment dans les arbres ou sur les toits des maisons.

Sur de lui depuis la mort de son frère, il est fier et particulièrement cruel avec ses ennemis, qu'il continue à mutiler même après leur mort. la pitié est un mot qui ne fais pas partie de son vocabulaire.

Il est souvent insensible aux avances des femmes qu'il juge souvent indignes de lui, toutefois il rêve secrètement de rencontrer une Kruxena puissante et expérimentée capable de le suivre au cœur des combats.

Souvent accompagné de son Rex qu'il appelle Fidèle et de son double magique il arpente les plaines à la recherche d'ennemis à vaincre et de missions à accomplir.

Il se rend souvent à la grande Nova Lux afin de se tenir au courant des nouvelles du monde.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   Mer 9 Déc - 13:51

Journal de Dragor 8 decembre 2009

Je voyageais au nord ouest de parness à la recherche de quelque action à accomplir qui pourrais me rapporter de l'argent lorsque je me suis arrêté à Rozen.
Le chef de la guilde des marchand que j'avais aidé en maintes occasions me donna une missive qu'il disais importante afin que je la livre au maire de nova lux.
Sur le trajet, un misérable gobelin sauta sur Fidèle, je le fis facilement tomber en le frappant d'un revers de la main.
Arrivé à nova lux, je décidais de m'arrêter à la taverne de nova lux afin de me détendre un peu avant d'aller voir le maire, et d'en profiter par la même occasion pour avoir des nouvelles des agissements de Neubellon.
L'alcool déliant facilement les langues, je décidais de payer ma tournée de sangi d'esprit champignon.
C'est ainsi que je fis connaissance avec les prénommés Hulrick, Katsuki et Zellos qui, malheureusement pour moi n'avaient aucune nouvelles intéressantes à me fournir.
Je fus surpris de l'effet que produit le sangi sur Zellos, cette Temperion de grade inférieur, je n'avais jamais vu une Turan aussi ivre avec si peu d'alcool.
Je décidais donc de régler ma tournée au tavernier et continuer ma mission, c'est au moment de payer que je me suis aperçu que le message étais absent de mon sac.
Je ne pus retenir un cri de rage, Zellos se mis à courir en criant que c'était elle qui l'avait volée.
Je la suivi calmement, en lui réclamant mon dû mais avais l'air décidée à partir avec, l'idée m'a traversé l'esprit qu'elle souhaitais empocher l'argent de la mission à ma place.
Je fut donc contraint d'employer la force...
Lorsqu'elle me tendis faiblement un papier couvert de son propre sang (je l'ai blessée plus que prévu) je l'examinais attentivement avant de m'apercevoir qu'il s'agissait d'une pitoyable liste de courses.
Toute cette agitation n'étais qu'une farce stupide, Zellos qui avais encore assez de forces pour utiliser la magie, soigna ses blessures, le sort de soin sembla calmer également les effets de l'alcool.
C'est alors que je me rappelais ce gobelin, et, lorsque que j'avais pris mon sac pour payer, la boucle étais défaite, il avais donc cherché à me subtiliser quelque bien précieux et devais se promener avec mon message dont son esprit faible ignorais certainement la valeur.
Les gobelins sont très nombreux et seul j'aurais mis du temps à retrouver le voleur, je décidais donc de demander l'aide des Temperions de la taverne afin d'obtenir de l'aide et donner l'occasion à la Turan de racheter ses fautes.
Je retrouvais Hulrik et Katsuki en train de batifoler misérablement devant l'entrée de la taverne, Zellos les avais rejoint et somnolais, adossée contre un tonneau vide.
Ma requête fut accueillie avec enthousiasme et tout le monde fut rapidement prêt au départ.
le trajet se passa pratiquement sans incident, Nous dûmes attendre Hulrick et Zellos, il semble qu'ils aient eu quelques ennuis avec les Koonts mais il ne m'en dirent pas plus.
Arrivé à l'endroit du méfait, nous massacrâmes une certaine quantité de ces pitoyables et risibles gobelins, fouillant systématiquement les corps.
C'est Zellos qui trouva la missive sur un guerrier gobelin de la forêt, qu'elle avais tué.
J'eus un instant la crainte qu'elle ne veuille pas me la donner mais le trajet au grand air lui avais fait recouvrer totalement ses esprits.
Elle me tendis aussitôt le message, ce qui l'a faite remonter très légèrement dans mon estime.
Je promis aussitôt de payer à tout le monde le repas du soir pour les remercier de leur aide.
Une fois rentré à la taverne, je décidais de délivrer mon message le plus vite possible avant qu'un autre malheur ne lui arrive.
Le maire à ma propre surprise lut le message à haute voix, le Chef de la guilde des marchants de Rozen exposais les difficultés que posaient les aberration mort-vivantes de Neubellon, en effet celles-ci s'approchent de plus en plus dangereusement de la ville et les routes commerciales ne sont plus sûres.
Il demandais à Nova Lux d'envoyer des troupes en renfort.
Le maire parut hésitant, je voyais qu'il réfléchissait gravement à la situation. Il me donna rapidement congé.
Je retournais donc à la taverne afin d'honorer ma promesse.
à mon arrivée, Zellos étais de nouveau ivre et une Kruxena Temperion que je ne connaissais pas semblais (à juste titre) littéralement outrée par son comportement.
Hulrick et Katsuki étaient eux aussi très échauffés par l'alcool.
Je décidais donc de passer directement au plat principal, un ventre plein, permet de garder l'esprit un peu plus clair.
Et je fis connaissance avec Raziel de Nosgoth, la Kruxena.
C'est une femme belle, au port noble, mais trop faible à mon goût.
Afin d'expliquer le comportement de Zellos, je me décidais de lui narrer l'aventure qui venais de se produire, et j'en profitais pour informer tout le monde des problèmes de Rozen.
Zellos proposa l'idée de former un groupe afin de coordonner nos actions, l'idée ne me parut pas totalement incongrue, je proposais donc que nous nous retrouvions à cette taverne une fois par semaine.
Cela me permettra d'avoir des nouvelles du monde plus facilement.
Le sangi commençais à me monter légèrement à la tête je pris donc congé des autres Temperions.
Je me suis installé sur le toit de la taverne pour y dormir.
Avant de sombrer dans le sommeil sous l'œil bienveillant de Xenovia j'eus une dernière pensée pour Zellos et je me promis de ne plus jamais lui payer à boire.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   Jeu 31 Déc - 17:21

Journal de Dragor 15 Decembre 2009

Aujourd'hui comme prévu je me rendais à la taverne afin de revoir mes compagnons et échanger les nouvelles, j'ai appris que Ioxenic a envoyé certains Temperions en renfort auprès des gardes de Rozen et de ceux envoyés par Nova lux, la situation est actuellement au status quo. je n'ai pas pu participer aux affrontements car j'étais en mission dans le nord.
Arrivé à la taverne je n'ai vu aucun des Temperions que j'étais censé y retrouver, j'ai bu un bon verre de sangi d'esprit champignon en attendant leur arrivée mais personne n'est venu.
Déçu je suis allé torturer quelques Urbas pour me remonter un peu le moral.
Attacher un Urba à un chien de l'enfer avec ses propres tripes m'a beaucoup fait rire.
Je suis ensuite repartis à mes affaires dans le nord.
Je reviendrais dans quelques semaines à la taverne, on sais jamais j'apprendrais peut être quelques nouvelles utiles.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   Ven 8 Jan - 16:35

Journal de Dragor 6 Janvier 2010

Je me dirigeais vers nova lux afin d'aller prendre des nouvelles à la taverne, en effet même si les Temperions seraient certainement absents au rendez vous, ce bon vieux serveur surnommé Pause-café (certainement parce que son infirmité lui réclame des pauses régulières dans le service) aurais certainement une ou deux rumeurs à me mettre sous la dent, et puis de toute façon un bon sangi me ferais du bien après cette journée ennuyante ou il ne s'est rien passé.

Sur le chemin je croisais Raziel de Nosgoth près de l'entrée ouest de la ville, elle avais l'air très pressée et m'expliqua qu'elle avais une mission très urgente et qu'il y avais des chances qu'elle soit absente au rendez vous.
Arrivé à la taverne, je ne fus pas surpris par l'absence des Temperions avec lesquels on étais censés se réunir.
Pause me servi un verre de sangi mais n'avais malheureusement aucune nouvelles à m'apporter, en tout cas c'est ce qu'il prétendais, devant tout le monde.
C'est alors que je sentis la présence d'un Temperion du même grade que moi approcher de la taverne... Un autre Grade 6 ici? à nova lux? la plupart d'entre nous sont affectés à des missions dans le nord du bois d'hammerine, ou ils sont les seuls à être assez fort pour résister aux horribles monstres qui hantent la région.
Qu'elle ne fus pas ma surprise quand je vis Katsuki entrer dans la taverne, portant une magnifique armure bleue ornée de plumes délicates, de petits crânes sculptés sur les plaques latérales de ses jambières...
Ainsi elle étais montée en grade et avait eu les moyen de se payer un tel équipement...
Lors de notre première rencontre elle m'avais parue presque insignifiante mais là... elle étais transformée!
À ce stade elle étais devenue pratiquement désirable pour moi, même si il lui manquais un petit quelque chose...
Après lui avoir adressé mes salutations et félicitations, je m'enquis de ce qu'elle avais appris de neuf, et je fus une fois de plus déçu: elle ne savais rien de plus que moi.
Pendant que nous discutions une Temperion de grade inférieur entra dans la taverne, avec l'air de quelqu'un à qui l'on dois quelque chose, elle me parut louche.
Pause-Café, après que je l'ai consulté, m'affirma qu'il ne la connaissais pas, mais quelque chose dans sa voix sembla douteux.
Bien, après tout ce n'étais pas mes affaires.
Un autre Temperion étais là, habillé de rouge et blanc, un Kruxena, il semblais distant et taciturne mais attentif à tout ce qu'il se passais autour.
La sous-gradée à l'air louche s'était mise dans un coin de la pièce, après s'être allumée une cigarette, elle appela le serveur avec un ton autoritaire et arrogant qui me déplurent tout de suite, mais pour qui elle se prend cette Turan?
Après avoir servi tous les clients, Pause vint auprès de moi et Katsuki et nous demanda discrètement de venir à l'écart, intrigués par son comportement nous l'avons suivi.
Il se mis à nous parler de cadavres disloqués trouvés près du village gobelin le plus proche, apparemment les blessures et mutilations ne ressemblaient pas à ce que les gobelins infligeaient à leur ennemis d'habitude.
Il semblais intéressant d'aller voir, ce serais l'occasion de finir la journée les mains maculées de sang de gobelins, perspective qui me réjouissais.
C'est alors qu'entra Raziel de Nosgoth dans la taverne, surpris je l'interpellais afin de la mêler à la conversation, elle me dis qu'elle avais pu terminer sa mission plus tôt que prévu.
Pause-Café étais prêt à nous emmener sur les lieux de la découverte des cadavres en échange d'un service d'escorte.
L'escorte de citoyens du Saint Empire Xenon faisant partie de nos attributions, j'acceptais sans problème sa proposition, ainsi que mes deux camarades.
Pendant les explications de Pause, la fumeuse Turan n'avais cessé de marmonner des propos humiliants à notre égard, mais trop absorbé par la discutions je n'y avais prête que peu d'attention (je l'ai quand même remise à sa place rapidement)
Lorsque Pause-Café nous demanda de l'attendre pendant qu'il allais quérir quelque chose dans la ville, je me me dis que c'était le moment d'aller éviscérer l'autre prétentieuse qui continuais à fumer sa cigarette avec arrogance.
Mais Raziel fis une remarque à propos de Pause qui détourna mon attention, en effet elle trouvais le serveur étrange, je lui dis qu'à mon avis il étais plus que ce qu'il laissais paraitre
Pause-Café arriva alors que nous finissions à peine de parler de lui.
Et nous nous mîmes en route, je prêtais mon rex à Pause afin qu'il ne nous ralentisse pas à cause de sa démarche boitillante.
Après être sortis de la ville et au bout d'un petit moment, Pause descendis de Fidèle (que je désinvoquais, le renvoyant par ce fait dans son écurie) nous demanda d'attendre et s'éloigna d'une démarche boitillante.
L'observant du coin de l'œil je le vis se planter une seringue dans la jambe.
Lorsqu'il revint parmi nous il semblais un peu plus en forme que d'habitude et après nous être remis en marche il se mis à courir comme s'il n'avais jamais boité de sa vie, qu'y avais-t-il dans cette seringue? serais-ce de l'eau vitale? que nous Temperions utilisons pour soigner rapidement nos blessures? Non, cela me parais difficile, un Ethergian normal n'y survivrais pas, ce devais être quelque drogue anti-douleur.
En tout cas il pouvais désormais courir à notre rythme.
Arrivés au croisement entre les routes pour aller à Rozen, Nova Lux, T'nux et les plages de Lux il nous dis que nous devions l'aider à chercher un grand sac en toile.
Pour aller plus vite nous nous séparâmes, moi et Pause, vers le port abandonné de T'nux tandis que Katsuki et Raziel fouilleraient la plaine.
C'est en fouillant le port que je m'aperçut que le Temperion en rouge nous avais suivi, et qu'il nous aidais à chercher, je ne l'avais même pas remarqué tellement il s'était peu exprimé.
Ce fut d'ailleurs lui qui surpris Pause à ramasser quelque chose par terre et le cacher rapidement, Pause prétendis que c'était une pièce de monnaie, il pouvais bien ramasser tout ce qu'il voulais, du moment qu'il me montre quelque chose d'intéressant ensuite à propos des gobelins.
En cherchant un peu il finit par trouver ce qu'il voulais, un grand sac en toile sombre.
Par curiosité je lui demanda ce qu'il contenais, et celui-ci en sortis deux épées rouillées qui brillaient d'une lueur magique ainsi qu'une vieille armure en mauvais état. seul un Temperion aurais pu tenir ce genre d'épées à une main, cet équipement avais sans doute appartenu à l'un d'eux.
Je demandais à Pause ce que cela signifiais et à qui appartenais cet équipement.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'il affirma qu'il lui appartenais!
Ainsi soit le serveur était un mauvais menteur qui connaissais mal son sujet, soit il étais en réalité un Temperion!
Lorsque je lui demanda plus d'informations il me dis que je devais laisser au passé ce qui était au passé...
Ainsi c'était donc bien un ancien Temperion, je lui fit promesse de ne rien révéler à personne au sujet de cet équipement (Faire des promesse ne me gène pas, en effet je ne les tiens que tant que cela arrange mes intérêts)
Après avoir rejoint les autres, Pause-Café nous indiqua vaguement la direction vers laquelle aller, c'est alors que je m'aperçus qu'il ne savais pas grand chose...
En suivant cette voie nous sommes arrivés au village gobelin, complètement désert.
Un village gobelin désert c'est comme un cadavre de 3 jours sans asticots, c'est anormal.
En fouillant je découvris un tas de crânes de gobelins, ils avaient donc été attaqués.
Raziel découvrit un casque en forme de Tête de Cobra, après réflexion je reconnus les casques que portent les croisés maudits de l'Ancien Temple, pratiquement situé à l'opposé de nova lux par rapport à nous et bien plus loin.
Pourquoi les croisés maudits se seraient attaqué à un village gobelin aussi éloigné de chez eux?
Sur quel mystère étions nous tombés.
Nous décidâmes de préparer une expédition pour l'ancien temple afin de découvrir ce qui se tramais.
La date de départ étais le mardi suivant.
C'est alors que Pause-Café se mis à trembler, l'effet de sa drogue se dissipais, il nous dis qu'il allais rentrer chez lui, mais déclina notre proposition d'escorte, il ouvrit son sac et en sortis une amulette qu'il brisa en deux.
Un motif lumineux se mis à apparaitre au sol, sous lui, et de petites boules luisantes tournoyèrent autour de son corps, puis il disparut après nous avoir dis qu'il pouvais se débrouiller pour rentrer.
Je sentis la même vibration magique que lorsque les Temperions utilisent le pouvoir qui appelle le Téléporteur.
J'en fit part aux autres qui confirmèrent avoir ressentis la même chose.
Ainsi il possédais encore certains pouvoirs de Temperions, et il comptais me berner avec une fausse amulette... quelle stupidité!
Je ne parlais toutefois pas de ces dernières réflexion aux autres, les laissant à leurs propres questionnements.
Après leur avoir dit au revoir, j'utilisais mon pouvoir pour faire appel au Téléporteur de Nova Lux auquel je m'étais relié en arrivant en ville.
Déçu de l'absence de combats excitants lors que cette mission je suis retourné à la taverne afin de m'enivrer l'esprit.
N'ayant plus suffisamment d'équilibre pour grimper sur les toits, je partis ensuite en titubant m'allonger au milieux des broussailles du petit bois qui pousse à l'extérieur de la ville, près de la sortie est.
Les Koonts qui vivent dedans s'enfuirent à mon arrivé car ils savaient que malgré mon ivresse j'étais suffisamment puissant pour leur fracasser le crâne d'un revers de la main.
Je m'endormis sur un tapis de feuilles mortes sans même enlever mon armure.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   Mar 19 Jan - 16:29

Rapport de Dragor Dralanor
Ref: DD65A2
Type: Exploration Enquète
Destinataire: Ioxenic section ART

Après investigation de l'Ancien Temple:

Les Croisés Maudits ne sont pas seuls, des Nagas rôdent également à l'intérieur du temple.
Dans les profondeurs de ce Temple Maudits on peut croiser des morts-vivants.
Le Chef de toutes ses troupes est un Mort-Vivant de type semi-spectral constitué de chair décomposées et de matière spectrale.
Ce chef est protégé par des gardes du corps Gobelins.
Ces gobelins ne sont pas dans leur état normal, il semble qu'ils sont sous influence et qu'il sont plus puissants que les gobelins que l'on peut croiser habituellement sur Parness.
De plus ces gobelins portent des marques tribales qui correspondent aux gobelins qui vivent dans le camp au sud est de Nova Lux.

Le Chef de l'Ancien Temple est nommé Prince Gradon, nous l'avons tué mais étant donné sa nature il y a des chances que ce ne soit pas définitif.

Que Xenovia soutienne Ioxenic. [formule de politesse]

Dragor Dralanor
_________________
Revenir en haut Aller en bas
DrAg0r
GM (Archanges)
Assassin - Kruxena
GM (Archanges)
avatar



Date d'inscription : 11/05/2009
Messages : 267
Localisation : ¤--{=====--


MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   Mar 26 Jan - 20:15

Journal de Dragor 19 janvier 2010

En allant à la taverne de nova lux, comme tous les mardi soir, je suis tombé sur un curieux trio de Temperions.
Un couple de Xenoa et une Turan, l'homme Xenoa étais transformé en Vilovy comme en sont capables les Mages de cette race.
La femme Xenoa étais en train de sermonner son mari et le Turan traduisais ce que caquetais le Mari.
Une scène tellement étrange que je n'ai pu m'empêcher de rester y assister.
La situation étais pour le moins cocasse, le Xenoa ne pouvais ou ne voulais pas reprendre sa forme normale.
Une fois que le mage a repris sa forme humanoïde j'ai pu écouter ses explications.
Il s'était fait attaquer par un Bartuk alors qu'il chassais le Basilik.
Intéressé par les faits (celà pouvais me permettre d'en savoir plus sur les agissements du Clan de la Main Noire) je m'approchais pour l'interroger.
Au moment ou le Xenoa allais me répondre, sa femme lui coupa la parole d'un "Ne lui parle pas, les Kruxena n'apportent que des ennuis"
Je ne pus m'empêcher de lui faire remarquer ce que son peuple avais fait subir au mien à l'époque du Premier Saint Empire Xenon, les Xenoa sont très mal placés pour critiquer les autres races.
Personnellement je m'attache rarement à ce genre de considérations mais qu'on insulte ma Race sans raisons je ne puis le supporter surtout quand cela viens de ceux qui ont organisé le Mardi Sanglant!
Devant son refus d'entendre raison, je ne vis que la possibilité de la réduire en un tas de chairs sanguinolentes.
Je lui proposais donc un duel comme le veut l'usage.
et... elle Refusa!
Quelle Lâcheté, n'a-t-elle donc aucun amour propre? Il n'y a pas de plus grande honte que de refuser un duel.
En faisant cela elle enleva toute valeur à ses paroles, elle étais à mes yeux et à ceux de tous les Temperions saint d'esprit présents l'être vivant le plus insignifiant de la ville.
Mais quelle frustration pour moi, qui espérais me passer les nerf dessus.
J'entrais donc dans la Taverne la tête haute (à juste titre).
Pour me calmer je demandais au Tavernier son alcool le plus fort et bu le verre qu'il me tendis d'un seul trait.
Le Turan qui accompagnais le couple étais lui aussi à l'intérieur de la taverne et il faisais la même chose que moi visiblement, en me voyant boire il me félicita sur ma descente d'alcool.
Une femme Turan qui étais là fut prises de nausées et sortis pour vomir.
De l'intérieur on entendais les babillages du couple de Xenoa qui continuais à se disputer.
Tout d'un coup le Turan avec qui je buvais (Zealotius étais son nom m'avait il confié) attrapa son bouclier et sortis précipitamment.
Je le suivi en vitesse, surpris.
Et je vis le Xenoa en train de "laver" la Turan ivre qui étais en train de se noyer dans une barrique d'eau.
Ce mage étais décidément amusant, contrairement à sa femme...
L'intervention de Zealotius sauva la vie de la Turan, je retournais donc dans la taverne.
Lorsque le couple entra, n'ayant pas envie d'entendre les jérémiades de l'autre "faible" je me rendis invisible et sorti de la taverne pour grimper sur le toit.
J'espérais pouvoir parler avec le mari, seul à seul, j'attendis donc patiemment qu'il sorte de la taverne, quand je le vis s'éloigner seul de la ville je saisis l'opportunité.
Je le dépassais et je m'assis sur un rocher avant de redevenir visible en ayant l'air de l'attendre; afin d'éviter de l'effrayer par une apparition soudaine, j'avais cru comprendre qu'il étais assez peureux.
Lorsque je l'interrogeais sur le lieu de l'agression il ne cessais de revenir sur la partie de son anatomie qui avait été touchée.
Il ne semblais pas comprendre mes questions.
Ce fus Zealotius en nous retrouvant (il cherchais le Xenoa semblait il) qui me sauva la mise.
Il réussi à faire comprendre ce que je voulais au Mage.
Pendant nos échanges, je perçu un reflet bleu quelque part entre les rochets du coté des remparts de la ville, il étais possible que l'on soit espionnés, mais quelle importance?
Dans le nord, cela aurais pu m'inquiéter mais ici à Parness, je suis un des Temperions les plus forts actuellement dans la Region (la plupart d'entre nous sont au nord du bois d'Hammerine).
Le Xenoa nommé Dael nous mena donc sur les lieux de l'agression; comme je m'y attendais des Bartuk de la Main Noire patrouillaient dans le coin.
Ils se rapprochait donc encore de Nova Lux.
J'en tuais quelques uns, pour la forme, ils étaient très faibles comparés à moi.
Dael nous révéla qu'en s'enfuyant il s'était retrouvé près d'un "monolithe" étrange.
Enfin quelque chose d'intéressant, notre escapade n'étais donc peut être pas totalement vaine.
Arrivé sur place je fus déçu de voir que le "monolithe" en question n'étais d'autre que la pyramide des Ruines de la Lamentation.
Un lieu envahi de morts-vivants que j'avais déjà visité il y a quelque temps, évidemment les morts-vivants que j'avais "tué" avaient certainement recommencé à bouger.
C'est sur cette déception que se dévoila Toulha, la pitoyable et risible femme de Dael.
Elle nous avais suivi.
Comme elle semblais vouloir dire autre chose que des imbécilités racistes, je jouais le jeu et l'écoutait.
Elle voulais empêcher son mari d'entrer.
D'après elle des Temperions parmi les plus haut gradés y avaient perdu la vie et/ou la raison.
Elle voulais rentrer pour y récupérer leurs puces de seconde chances.
Soit elle se trompais en disant que les Temperions qui y avaient péri étaient haut gradés, soit quelque chose dans ses ruines avait changé.
Dans le doute, il valais mieux y entrer, je trouverais peut être quelque chose d'intéressant.
Je décidais donc d'y aller, Zealotius et Dael également, l'autre erreur génétique aussi puisqu'elle y avais une mission.
Après investigation il s'est avéré que les morts vivants qui peuplaient les Ruines étaient toujours aussi faibles et pitoyables.
Malgré cela, la puce de seconde chance sauva la vie des Xenoas à plusieurs reprises.
à cette constatation je me dis que ces puces empêchaient une sorte de sélection "naturelle" qui nous auraient évité de côtoyer des Temperions comme la femme de Dael.
Je découvrit cependant une pièce que je ne connaissais pas encore, un Mort-Vivant un peu plus fort que les autres s'y trouvais, nous l'avons tué.
Toulha découvrit une des puces qu'elle recherchais.
Déçu, je suis retourné à la taverne de Nova lux pour y boire quelques canons avec Zealotius.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé











MessageSujet: Re: Dragor DRALANOR   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dragor DRALANOR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archanges Dechus :: Roleplay :: Personnages et Journaux -